29 février 2008

Soir donné .

Soir donné, immobile ; cadeau bleu, faveur suave. Là ma mémoire éclate, elle qui fleure l’insistance. On lève les yeux au ciel, on ne voit rien qui vaille. Une trace sanglante de crépuscule, des nuages couleur d'os, moelle de nuit naissante. Ciel et terre ne sont que de fortes mâchoires. L’aube acquiert son temps par sa propre renaissance : le recours à l’ouest évoque une ruse. Parfois la mort est rude et la vie accalmée. L’indigo, ciel d’été, rit de toutes ses dents bleues. L’hiver s’acharne sans faire autant d’histoire. La... [Lire la suite]
Posté par ruru à 04:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 février 2008

Profession de foi!

Quand les autres travaillent, je me fatigue moins, C’est le sens de la vie qui veut chose pareille, La besogne me plaît quand je la vois de loin Tout en lapant le vin d’une treille vermeille !
Posté par ruru à 04:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2008

Village

Ce village, comme tant d’autres, exhibe à tout venant sa volonté de durer. Il y insiste, rassis, solide et ses maisons se serrent aussi bien que des dents. Cette solidité m’a toujours paru lamentable. Par chance, la guerre ou d’autres morts, a laissé quelques ruines qu’on ne rebâtira pas. Le temps pour cela c’est montré libéral, rompant l’éternité factices des pierres ancestrales aussi laides que les histoires qu’on ne raconte plus qu’à voix basse : Héritage, coucheries, vieux qu’il a fallu tuer, morts suspectes et secret connus du... [Lire la suite]
Posté par ruru à 05:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2008

Ch'ti, Provence et autres lieux...

Ils ont déjà eu les MArseillais! La Gross rigolatt a fait que, dans l'imaginaire,:es Provençaux sont devenus des types imprégnés de pastis racontant des galéjades et jouant à la pétanque! Fernandel à tous les étages! Et l'on a oublié la Provence profonde, parfois dure, âpre, sa grandeur et sa beauté! Cézanne... Bref les promoteurs de la rigoladeà tout prix ont sévi! Fernandel, c'et bien, ça va cinq minutes... Giono, c'et pas pareil! Et François Coupry... Aujourd'hui, hop! On s'attaque au Nord! Après Marius et Olive, Quinquin et... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2008

Aimer les chats...

Aimer els chats pour eux-mêmes et non par exhibitionnisme de la bonté ou "performance affective"? Comprendre avec profondeur et respect au lieu de beugler comme un zamidézanimo complaisant? C'est dans le livre de Coline Eifler, aux Editions Payot: Tout à fait chat. Là,il y a le regard,la patience, l'attention.LA vraie vie au quotidien. La mort aussi. LA relationprofonde et respectueuse entre une femme et les chats. Sans esbroufe, sans exclamations gâtifiantes: quelque chose de juste! Aimer, non, ce n'est pas donné à tout le... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2008

Pause!

Ah bien jsui pas là! En voyage! A plus tard! Je reprendrai ce blog au retour!
Posté par ruru à 05:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 février 2008

Anti-intello=facho

« Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche » a dit, quelque part, Michel Audiard le très marrant qui fait se bidonner… Ah ! qu’il a dû être fier de sa phrase, le bien-pensant Audiard aux révoltes normées ! Certes ,il nous a fait rire, assez franchouillardement. Là ,il le fait d’uen façon plus veule encore. Passons sur le fait quikl oppose plaisamment le « con » à l’intellectuel, ce qui est aussi une façon qu’il prend l’intellectuel pour un con ! Et regardons cette idée que ne renierait pas un autre amuseur,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2008

L'intelligence persécutée!

Certes, on est loin du vieux,mais nécessaire QI de Binet et Simon: de nouveaux tests comme de plus anciens mesuretn plutôt bien l'intelligence dans sa chaleureuse diversité et dans sa vraie nature qui est amour. On ose encore nomme les surdoués "précoces" mais bon,on commence à comprendre le handicap produit par une sureffricience mentale (et non seulement intellectuelle) autant qu'affective. Cependant la haine, l'anti-intellectualisme rôde toujours et nuit, persécute, harcèle... Il y a peut-être uin test d'intelligence absolu. D'une... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 février 2008

La toute ébouriffée.

Quand je vois le bastringue de son aurore à poil, je me dis qu’elle est belle, la toute ébouriffée ! J’ai l’odeur de sa nuit. Sa crinière en bataille. Et cette chaleur là. J’ai préparé le café. Je me lève assez tôt. Je savoure le silence, la fausse solitude d’une maison calme. J’aime aussi préparer le petit déjeuner : j’invente le temps qui passe avec de l’eau qui bout, une bouteille de lait et du pain à beurrer. Elle s’assied, coudes et seins sur la table. Nue. Elle se gratte les tifs s’étire et fait bien voir. elle se cabre et... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 février 2008

Vouloir maigrir? Grave!

Bien évidemment, et je l'espère, vous faites aprtie des gens qui dès qu'ils lisent "une étude américaine dit que" commencent déjà à se marrer. si en plus une étude suit venant d'un "laboratoire indépendant",la colère peut surgir. Car ces labàoratoires, ces études sont souvent bidon et payées par des gens intéressés ayu résultat de l'étude, choisi à l'avance. Ainsi une marque de cigarettes avait fait conclure à l'inoccuité du tabac il y a deux décennies par ce procédé. Ainsi en va t-il de la plupart, que dis-je de la quasi intégrité"... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]