LA rage des pouacres quand je parle de la proximité de la culture maghrébine islamiste (post-chrétienne? Et si l'on se souvenait d'où vient l'Islam?) s'insurge et j'ai reçu plein de commentaires délicieusement ignobles. Ils me réjouissent car les ennemis de l'immigration, les racistes,les traîtres à la France (un raciste ne peut pas être Français: il ne peut pas être du pays de Jaurès, de Zola, de Voltaire! ) souffrent!

Ca leur fait mal: "Ils" sont là! Les Immigrés, avec les Algériens qui étaient Français avant LA Savoie, la Franche-Comté et j'en passe! ILs ne partiront plus,ils fondent, créent, sont une chance! Hélas,on ne peut pas faire de charter pour virer de France les "de souche" raciste, droitiers,post pétainistes qui nuisent au pays, lui donneune réputation de moisi, retardé, esclave des USA et Sarkozyste... ET ça, c'et un fait!

Alors il est doux et réjouissant de penser que ça leur fait mal, aux racistes, cette présence!Que chaque jour ils enragent et souffrent tandis que nous,les vrais français, fils de Condrcet, de Voltaire, de Jaurès, de Rabelais, de Diderot, on est tranquilles, avec nos amis de partout! Ils enragent, les racistes,impuissants! Ils enragent et il faut leur rappeler sans cesse qu'"ils" (nos frères) sont là! Quelle rigolade!

Ca les rend malade! Tournons le couteau dans la plaie! Et souhaitons leurs une grande vieillesse: longue vie au salauds qui souffrent! Puissent-ils morfler par les siècle des siècles!

Ces enfants de Pétain m'envoient donc leurs commentaires. Mais avec, évidemment, ces fils de Bazaine, de fausses adresses mail! Alors, je ne publie pas! Et je pense à eux en me marant! Et je vais fumer une chicha avec mes potes Français d'avenir! Et on se marre en se foutant d'eux! Bisquerage, z'avez perdu, fils de perdants! Fils de Bigeard d'Esterhazy, d'Albert de Mun!  Fils de la pseudo-France qui a perdu toutes les guerres depuis au moins 1870 en se conduisant comme une merde! Fils de collabos!

Pensez à la rage impuissante des racistes: c'est agréable et rigolo! Ah, sont-ils plaisants, les petits gnafres qui s'agitent,les petits moindres hargneux,les groins dépités? Bisquerage,  "ils" sont là!

Ah, que ça fait du bien de voir la haine punie! Par elle-même!