Il y a, avec la mode de l’affirmation de soi, des gens odieux de prétention, hostiles à tut ce qui les dépasse. Au lieu de se cultiver eux-mêmes, ils dédaignent tout savoir et, bien sûr, avec un discours à la Totoseb, dénigrent les intellectuels.

Cette affirmation de soi les conduit parfis à "faire dans le social". Les professions de ce type permettant souvent de se rassurer en dominant des gens un peu paumés, malheureux en jouissant d'un pouvoir qui est d'autant plus savoureux qu'il est formalisé et s'auto justifie. Ce genre de gens se veut souvent "énergique" et s'auto proclame à la totoseb "je ne mâche pas mes mots".. "Moi, je suis comme ça"... "Moi, j'aime pas qu'on me marche sur les pieds"... type de phrase qui peut aussi dénoter le pire: pur votre sécurité, fuyez ce genre de gens, ceux qui se la jouent "Gabin" dans la vie, en oubliant que les rôles joués par Gabin décrivent de grands caractériels insupportables et nocifs s'ils se trouvaient dan la vie quotidienne...

Ces gens jouent leur rôle, se veulent parfois bougons ou « mauvaise tête bon cœur. En observant leurs attitudes, on les dévoile facilement. La personne dont je parle est assez ridicule et son hostilité patente. Elle ne parvient pas à la cacher et je m'amuse beaucoup à la regarder. Assise, elle est souvent  penchée en avant, bras croisés, fermée et regardant l’interlocuteur de telle façon qu’on lit quasiment ses pensées : Elle écoute en pensant déjà à la façon dont elle pourra contredire le discours de l’autre.

Elle est positive, elle! On ne la lui fait pas ! Alors je me suis amusé à manipuler, un peu comme pour Tototseb. Je lui ai dit : « Vos n’êtes pas dans le réel »… Ce fut savoureux ! Ces gens qui se veulent « réalistes » ou « terre à terre » ne supportent pas (j'ai pensé aussi à lui dire qu’elle est naïve).. Ce sera pour la prochaine fois..)…Je me suis bien amusé et, presque immédiatement il s’en est suivi une réaction en douce, hostile avec l’intention de nuire…  Très vite désamorcée car MAdame en fiat décidément trop…

Tant de mal-être, d’hostilité dans u métier où l’on devrait écouter les autres, avoir une empathie !  Dans les métiers du social, il faudrait une sorte de purge, pour ne garder que ceux qui vivent tranquilles en eux-même. Et aussi que cette micro-société monosexuée soit tenue à la parité : Ça manque d’hommes. Et ce déséquilibre, comme dans TOU7Sles cas de société monosexuées (armée, sport, monastères lesquels sont les lieux des pires harcèlements, etc.) est pathogène.

Méfiez-vous des déprimés hyperactifs et « positifs. Ramenards ils ne craignent qu’une chose : qu’on les dévoile dans leur médiocrité Certains, parmi ces mauvais, font dans le « développement personnel » (je fuis les gens qui vnt vers ces foutaises ! Marre des débilards affectifs !) ! La culture seule permet la connaissance de soi. LA vraie, la profonde… LA bâtisseuse, la fondatrice !

Et je m’amuse avec cette personne que ej dois fréquenter. Elle me hait pace que les rôles sont inversés : elle  « ne parvient pas à me cerner » ( !!!) Et je li assez filnemennt dans son être mesquin.. Je fais monter la hargne… La haine, peut-être.. Ça commence à se voir trop : cette personne se trahit ! Hi ! Hi !

Attention : Ce genre de gens sont ceux qui tuent dans les situations politiques favorable à l’expression de leurs personnalités ! C’est l’espèce des criminels à « bonne conscience » qui oeuvrent pour le « bien » !