L'abbé Pierre croyait en l'homme, lui faisait confiance,l 'aimait. Il voulait sauver els pauvres. En ceci, et depuis la Résistance,,il s'oppose radicalement au fnd de la pensée écologiste qui veut éliminer les "homes en trop" parce qu'il y aurait "surpopulation" et que l'homme "nuirait à la terre". L'abbé Piere ne polouvait pas souoscrire à l'idée qu'il faut éliminer 90% de la population, idée forte d'Aiken, grand ponte écologiste! Au contraire!

L'abbé Piere aimait la nature,mais pas celle, réinventée par l'écologisme, qui n'et qu'unprétexte à l'anti-humanisme. Sans le savoir, l'abbé Piere était anti-écolo.'aileurs,la résistance contre le nazisme était qaussi uen résistance contre l'écologisme! Car c'est une pensée nazie dès ke départ ou presque (HAeckel, son fondateur était raciste d'une façon "scientifique").

La pensée de l'abbé Pierre (on DOIT lire son livre) s'oppose catégoriquement au mépris de l'homme. ET à ceux que les pauvres dégoûtent!

L'abbé Pierre préférait la vie à la mort. C'était  un vrai juste!