Tiens, quand mon fils viendra à Noël, on fera des speculoos: il y a de la bonne cannelle sur le marché, chez les zarab' que tout le monde y dit que... , mais c'est quand même chez eux qu'is vont tous pour les zépiss! ET pi kon rigole bien avec les vendeurs et les grosses dames aux mains décorées qui vendent le ras-el-hanout en racontant des merveilles! LEs speculoos, je les fais au beurre, pas au saindoux come dans le temps. Je réseve ça aux pâtes sablées pour pommes acides ou tartes à la tomate, moutarde, romain genre batave...

Ou pour le saindoux aux fines herbes! Pour faire chic, on dit : "axonge". (on n'en donne plus du saindoux, aux mômes, en tartine, soupoudré de Banania! C'était le modèle  ancestral  de la "tartine hollandaise" faite, ondustriellement, elle, avec de la margarine et vendue en pain de 250g, comme le beurre. Aujourd'hui,la dénaturation fait que l'idée même du saindoux, graisse pure et saine, fait horreur à beaucoup de gens. Mais pas aux adultes gustatifs qui savent varier les plaisirs autant que le gras! L saindux, quoique moins goûteux,présente gosso-modo les mêmes avanyzage que la graisse d'oie, de canard ou de poule.Et les pauvres n'avaient pas le choix!  ILs inventèrent les rillettes pour se venger... Tiens tiens, une bonne tarte de rillettes de lapin aux épinards? Miam! )