22 octobre 2006

Françoise Mandelbaum-Reiner strikes again!

Loin des cuistreries puristes et des "défenses" frileuses, Françoise Mandelbaum-Reiner continue son exploration de la langue dans sa vigueur. Elle dit que le français, par exemple, se porte bien et qu'il y a, en Europe, des trésors à connaître. Elle en parle. C'est libre, c'est beau, c'est épatant. J'ai eu l'honneur d'intervenir dans ce séminaire auprès d'un public fervent et cette conférence fut suivie d'un merveilleux débat. Françoise Mandelbaum-Reiner montre la joie du linguiste, la gourmandise langagière au plus haut... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 octobre 2006

Sourd rugissement!

En parlant hier de la littérature plan plan et carrément à la con qui nous est imposée médiatiquement, à propos de Mirbeau et des sources vives de nos lettres, je ne connaissais pas encore Littell, que j'ai aussi parcouru, comme l'a fait Amel Zmerli (voir son blog Portesurletoit). Certes, il est spécieux d'isoler une phrase de son contexte.Mais tout de même! Voici ce qu'écrit Amel à propos de Littell: Si la phrase "mon cerveau rugissait sourdement comme un four crématoire" vous semble digne d'intérêt moral ou... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 octobre 2006

Huile en boîte.

Comme de l’huile dans une boîte, comme le vouloir d’un navire s’affranchissant du ber, mais toujours en instance et, bien évidemment, se nolisant lui-même, par pensée, par action et par autres moyens pour des courses lointaines, affriolantes au départ, décevantes à bon port. Graal miteux !
Posté par ruru à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]