-   Tu n’as pas oublié le pain ?
-   Non, t’inquiète !
-   Parce que les enfants, faut pas leur en promettre…
-   Ca…
-   Mais… Attends… tu ne vas pas me dire que…
-   Quoi donc ?
-   Tu as acheté des abricots secs !
-   Oui, j’aime bien !
-   Monsieur aime bien ! Des abricots secs !
-   Ben oui..
-   En plein été !
-   Et alors ?
-   Mais c’est la saison des abricots ! Des frais !
-   Oui, mais ce n’est pas pareil !
-   Acheter des abricots secs en été ! On aura tout vu !
-   Mais je ne vois pas…
-   Monsieur achète des abricots secs en été ! Monsieur ne voit pas !
-   Ecoute, je…
-   Moi, j’ai horreur des abricots secs..
-   Personne ne te force à…
-   Encore heureux ! Des abricots secs en plein été ! N’importe quoi ! En plus, c’est dégueulasse, les abricots secs !
-   Mais je te dis, j’aime bien, au petit-déjeuner !
-   Mais je m’en fous, moi, que tu aimes bien ! Ca ne se fait pas, voilà tout ! C’est... pas naturel ! En été, on mange des fruits frais ! C’est le monde à l’envers, ton truc..
-   Mais enfin…
-   En hiver, je ne dis pas, sauf que c’est dégueulasse, les abricots secs ! Non mais, tu te rends compte ? En été !
-   Mais pourquoi pas des fruits secs en été, si ça me chante ?
-   C’est pas naturel… Chez moi, ça ne se fait pas !
-   Chez toi ? Ta mère, dimanche…
-   Quoi, ma mère ?
-   Son cake… il y avait des raisins secs dedans !
-   Mais ce n’est pas pareil : c’était un cake… Et puis, arrête, avec ma mère ! Elle est toujours gentille avec toi, et toi, tu passes ton temps à la critiquer ! Un type qui bouffe ses abricots secs en été ! Tu ne manques pas d’air !
-   Mais…
- Pourquoi tu la détestes, ma mère?
- Moi? mais...
- Elle ne t'as rien fait.. et puis tu étais bien content, quand elle nous a prété de l'argent pour payer la voiture! Sans elle, macache! Plus de bagnole! Alors, pour aller rejoindre tes salopes au bureau... tintin!
- On lui a rendu, cet argent!
-   Encore heureux!
- Ecoute, je n'ai jamais... Juste pour te dire... les raisins secs, quoi, dans le cake... Normal!
- J’en ai marre, moi ! Tu t’acharnes à critiquer ma mère… Qu’est-ce que tu dirais si.. Je ne sais pas, si... si je te disais ce que je pense de ta sœur !
-   MA sœur ? Mais qu’est-ce qu’elle a à voir avec…
-   Une pétasse, voilà ce qu’elle est ! Elle doit en bouffer aussi, tiens, des abricots secs en été ! Salope ! C’est de famille, tiens ! Ca ne m’étonne pas !
-   Mais enfin…
-   Des abricots secs ! Qui est-ce qui m’a foutu des gens pareils… en hiver, bon, ça passe ! Même si c’est dégueulasse ! Mais en plein été ! Avec tous les abricots frais sur le marché ! Et les paysans, tu y penses, toi ?
-   Les paysans ?
-   Ben oui, ceux qui cultivent les fruits ! C’est du boulot, figure-toi ! C’est pas comme toi dans ton sale bureau, avec toutes ces filles vulgaires, là, secrétaires, dactylos ! C’est du propre ! Ils bossent, eux, les paysans ! Et si tout le monde faisait comme toi.. à bouffer des abricots secs qui viennent de je ne sais où…
-   De Turquie, je crois !
-   Non seulement tu empêche les paysans d’ici de gagner leur vie, mais en plus, tu enrichis ce pays de salauds machistes ! Moi j’en ai marre ! Mais qu’est-ce que je fous avec toi ! Tu frétilles avec ces putes de dactylos, tu achètes des abricots secs... En plein été! Avec ce beau soleil! T'es con, ou quoi?
-   Mais enfin, j’ai tout de même le droit…
-   Tu ne m’aimes pas, voilà tout ! Tu ne m’as jamais aimée…
-   Mais si… ce n’est pas la question !
-   J’aime pas les abricots secs !
-   Oui, mais…
-   Non, tu ne m’aimes pas… Je suis malheureuse, moi, fais pas chier, merde! En plus tu méprises ma mère!
-   Mais chérie, je..
-   Parce que si tu m’aimais vraiment, tu n’aimerais pas les abricots secs !