24 décembre 2005

Jules Verne est un coquin 2

Jules Verne, comem nous l'avons vu voir ci-dessous) , écrivit des poèmes inattendus. On a ainsi compris qu'il n'est pas forcément un auteur pour les gamins! L'art austère du sonnet l'a parfois saisi. Et les drogues d'antan! Voici une célébration bien écrite qu'on étudie rarement dans les lycées et collèges. Je ne pense pas que Patrice Houzeau (lire absolument son poème garage psychedelic blues band ainsi que son méchant message et mauvais Noël: ça requinque et c'est aujourd'hui sur son blog) va le faire étudier à ses élèves.;Pas plus,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2005

social- paradoxe

Il faut privatiser le métro de New York: comme ça, ses employés auront le droit de grève!
Posté par ruru à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2005

Négoce spirituel

En ces temps de religiosité marchande, je ne peux,( mais pourquoi?) m'empêcher de penser à ceux qui, lorsqu'ils voient un prestidigitateur, s'écrient: "y a un truc"! Ce qui est évident, ou qui hurlent "chiqué", durant un match de catch! Parmi ces gens, certains croient en Dieu, ou s'en persuadent. Et beaucoup bavent d'admiration devant la Nature, "Notre Mère".... Et là, on ne rigole plus: on ne dit pas "ya un truc" (ce qui est évident), ni "chiqué"! Négoce spirituel: toute foi est marchande! La fête obligatoire, ça fait mal,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2005

Jules verne est un coquin

On considère, à tort, Jules Verne comme un auteur pour la jeunesse. LA jeunesse, d'ailleurs, préférerait peut-être ceci, qu'il a écrit durant l'année de la naissance de Rilmbaud et d'Alphonse Allais, sait-on jamais? Voici donc un joli poème de ce vieux Jules: Lamentation d'un poil de cul de femme Il est dur lorsque sur la terre Dans le bonheur on vécu De mourir triste et solitaire Sur les ruines d'un vieux cul. Jadis dans une forêt vierge, Je fus planté sur le versant Qu'un pur filet d'urine asperge, Et... [Lire la suite]
Posté par ruru à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2005

Comment placer son argent

Sarkozy s'ataque à un footballeur! Sacrilège! Enfin, on égratigne la bourgeoisie du sport, avec son arrogance qui laisse loin derrière celle des "intellos"!... Bien sûr, il lui reproche d'être riche... Moi, ce qui m'ennuie, ce n'est pas qu'il y ait des riches, mais qu'il y ait des pauvres... Aussi je me fous du montant de sa fortune, à ce brave sportif. La qualité de ses biens serait plus intéressante. Son fric n'est pas sur un livret de caisse d'épargne, à mon avis.Il doit bien placer ses revenues, investir... MAis où? Chez Nike,... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2005

torture

Qui c'est qui a interdit la question, ou torture judiciaire en France? Hé bien c'est Louis XVI, bisque bisque rage!
Posté par ruru à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2005

Noël chez les pouacres

Un site hilarant (bethel) de religiosité insiste sur le côté païen de Noël et prétend que c'est l'époque où il y a le plus de suicides. Je n'en sais rien, mais ça devrait. MArianne, cette semaine propose un articice "pourquoi les femmes détestent Noël". Mais ce n'est pas demain la veille qu'elle feront la grève! LEs supermarchés sont rigolos: j'aime contempler les gens hagards qui achètent des trucs, contraints et forcés. Et je pense aux Noëls chez mon ex-belle famille, avec leurs sales blagues sur les Arabes ("qui puent" et qui... [Lire la suite]
Posté par ruru à 03:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2005

Alphonse

On trouve ça et bien d'autres merveilles sur le site consacré à Alphonse Allais!!!! Vous n'avez qu'à cliquer ci-dessous (liens) , et vous y êtes! un poème célèbre d'Alphonse Allais (sans doute atteint de subjonctivite !) Ah ! fallait-il que je vous visse, Fallait-il que vous me plussiez, Qu'ingénument je vous le disse, Que fièrement vous vous tussiez. Fallait-il que je vous aimasse, Que vous me desespérassiez, Et que je vous idolâtrasse, Pour que vous m'assassinassiez. Ce poème que l'on pourrait qualifier de... [Lire la suite]
Posté par ruru à 01:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2005

Sur le quai de la Sambre

Sur le quai de la Sambre vivait une femme triste. Peut-être même brutale. Elle existait sans façon, va-de-la-gueule s’il en fût. Assise au bout du bar, elle zieutait le journal, soigneusement indifférente. Maubeuge, certains jours, prend des allures marines. La presse de la région ne relatait jamais que des nouvelles frugales, rien d’important, sinon quelques meurtres ordinaires et autres vols sans grâce. Rien qui parle d’aimer ni de passion certaine. Elle lisait, cependant. Pour oublier. L’amour, l’amour lui hérissait le dos.... [Lire la suite]
Posté par ruru à 01:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2005

Noël chez les pouacres

Un site hilarant (bethel) de religiosité insiste sur le côté païen de Noël et prétend que c'est l'époque où il y a le plus de suicides. Je n'en sais rien, mais ça devrait. MArianne, cette semaine propose un articice "pourquoi les femmes détestent Noël". Mais ce n'est pas demain la veille qu'elle feront la grève! LEs supermarchés sont rigolos: j'aime contempler les gens hagards qui achètent des trucs, contraints et forcés. Et je pense aux Noëls chez mon ex-belle famille, avec leurs sales blagues sur les Arabes ("qui puent" et qui... [Lire la suite]
Posté par ruru à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]