04 décembre 2005

Aulu-Gelle

On trouve ça sur Google!!!!! Aulu-Gelle , Aulu-Gelle : biographie de Aulu-Gelle, anecdotes, les citations de Aulu-Gelle, les livres de Aulu-Gelle, les photos de Aulu-Gelle, l'actualite ... www.evene.fr/celebre/biographie/aulu-gelle-941.php - 31k - 3 déc 2005 - En cache - Pages similaires Ds photos d'Aulu Gelle, du foldingue des Nuits Attiques, de l'"écrivain latin allumé d'une texte à la fois bordélique et précis!!!! Quelle merveilles! JKE vis voir s'il y a aussi des photos de Vercingétorix, de Jules César!
Posté par ruru à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2005

Léon Gontran Damas

Cruauté des oublis!!!! En cherchant aute chose (le hasard est malin!) , je tombe sur ce poème de Léon Gontran Damas: TU ÉTAIS AU BAR et moi _ parmi d'autres _ à même la piste enduite et patinée de steps de slomps de slows de songs de sons de blues Et de la table où un blanc à lunettes s'ennuyait à lire un journal son journal je te regardais boire un Canadian Club Fasciné peut-être soudain ton regard affronta le mien mais de toi ou de moi qui déjà n'étions qu'un seul beau désir insatisfait je ne sais plus... [Lire la suite]
Posté par ruru à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2005

Liqueur de noyaux d'abricots

J'ai enfin filtré ma liqueur de noyaux, celle que je fais tous les ans à la fin de l'été. Evidemment, je l'ai goûtée. Le parfum d'amandes est vraiment subtil. Je sucre beaucoup moins cette liqueur que la recette le veut: c' est moins sirupeuse que le "Noyau de Poissy". Le noyau d'abricot s'exprime plus âprement avec moins de sucre. Cette liqueur, faite avec les noyaux concassés des fruits de l'été, va se reposer jusqu'à noël. Ce qui est juste, bon, et infiniment sage.
Posté par ruru à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2005

PRoposition surprenante

Tiens? Je n'y aurais pas pensé! Un éditeur, et non des moindres évoque l'idée de publier mes articles de la série "foutriquets sentencieux".Bien sûr en les remaniant et en insistant sur l'aspect constructif de la réhabilitation du rire du Grand Pan, la célébration de Rabelais, d'Omar Kahayyam, de Brassens, voire d Cavanna, d'holbach, de Voltaire, de Darien, de Condorcet, de CAtulle, de JArry, etc. De ceux qu'on n'a jamais pris pu des "maîtres" Bref, un coup de ménage, une remise en ordre, d'autes références et l'amour de la vie... [Lire la suite]
Posté par ruru à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2005

Développement personnel et culture profonde et vraie

Triste époque, avec le renouveau des gourous et des maîtres, des "coaches" et autre billevesées ppur inquiet en émoi du moi i Triste époque que celle du "développpement personnel " qui rend cucul la prâline et soumis aux pensées vagues! Beaucoup se dirigent vers le yoga, le zen... PAr refus de leur propre culture, par refus d'eux-mêmes, par trahison mollassonne. Et pourtant, ici, maintenant, la bonne vieille culture euripéenne, après avoir été comme les autres, féroce, ignoble, est devenue la sule qui admette les autres, la seule... [Lire la suite]
Posté par ruru à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2005

Inversion

Fillionnpropose un accompagnement enfin sérieux pour les sans-emplois, avec plus d'argent, moins longtemps... Villepin se préoccupe des problèmes sociaux, veut revaloriser l'apprentissage... Je en sais pas si les CV anonymes changeront quelque chose ( durant l'entretien, le recruteur peut encore refuser un "pas de souche" ou l'engager afin dele virer vite en lui faisant la vie impossible, s'il ne peut éviter de l'embaucher), mais ça vaut la peine d'essayer... Pendant ce temps la gauche s'apitoie sur les caïds de banlieues, ne... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2005

Ferveur

LEs articles sur le Tibet, sur le zen ont bien importunés les cagots, les hypocrites, les curetons de ces mentalités. Ils n'ont d'ailleurs rien répondu: attaquer els faits serait risqué. On s'en prend, comme chez les prêtres et les staliniens à la personne. HEureusement, une autre attitude voit le jour. Et l'on me demande des précisions (le mieux, c'est quand même le net!). Certains recherchent même les biographies de maîtres zen et découvrent d'amusant potss-au-rose... Bref, une prise de conscience voit le jour. JE suis assez content... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2005

Léon bloy, Gourmont, Verlaine!

Léon Bloy, grand écrivain et foldingue assumé, parle ainsi de Verlaine dans Beluaires et porchers. Ce texte se trouve sur le site des amis de Rémy de Gourmont et vient d'une critique (enthousiate) sur Le LAtin Mystique, du meême Gourmont! Verlaine, hélas ! J'ai dit, ailleurs, le mépris sans bornes des catholiques pour ce poète inouï, l'unique Poète chrétien qu'on ait vu depuis cinq ou six cents ans. Rappelons que Bloy accusait le Pape (Léon XIII) de n'être pas catholique!!! Bloy l'était avec un frénésie mêlant le sublime au... [Lire la suite]
Posté par ruru à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2005

Tout un nombril

Une poésie salace serait tout un nombril, Un monde à part, sérieux, ne puant qu’à demi, Mes minutes sont faussées tout autant que naïves. Même si je sais que notre légende recommence Tous les matins, même quand il pleut ! Tout un nombril, disais-un nœud de chairs collant Qui s’accroche au ventre lequel masque la tripe. L’amour c’est comme un foie qui digèrerait mal, Et des biles austères y font des bouillies rances ! Pour aimer je vivrai ; ça me condamne à mort. Nombril, visage voilé, chair retorse en droit-fil, ... [Lire la suite]
Posté par ruru à 04:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]