Dans le message hallucinant de Carpofolo (voir ce qui précède) , il y a cette phrase: "les profs ont raison, c'est des profs"... Mais sans explications.Juste une affirmation. Avec des sous-entendus, je suppose...

Et quel rapport avec le sujet initial: la critique du régime sanguinaire des lamas au Tibet ancien?
Aucun: affirmation de soi, clin d'oeil complice, sous-entendu, mépris... (avec cette perle sur la méditation qui équivaut à un infantile: "je médite mieux que toi, tralalère" ).

C'est encore la forme de pensée réactionnaire ordinaire... on dit " ces gens là", et puis c'est tout... pas d'argumentation, d'accusation, de précision: on attire la réprobation.

Pourquoi? Hé hé...

(bekl exemple, n'est-ce pas?)

Amusez-vous à débusquer les hypocrites: dans la conversations laissez ainsi tomber une phrase inachevée. dites "les profs..." et attendez ce qu'on dira... C'est encore mieux avec "les bourgeois" ou, sublime avec "les intellos"! Lâchez juste ces deux mots et vous vous régalerez vite d'un déferlement de bassesses, de conneries, parfois de haine contre un groupe, une collectivité, sans discernement... évidement, en province, dites "les Parisiens", et attendez... C'est un plaisir de fin gourmet... moi, des fois, j'en rajoute... Et le fin du fin, c'est "gauche caviar"! Alors là, c'est le mépris, l'acharnement dans l'ignominie agressive et envieuse...D'ailleurs, rien que l'expression dénote d'une mentalité bien connue... hi!hi!

Avant, c'était "les juifs", les "nègres"... maintenant on n'ose plus. Mais le mécanisme de pensée, la haine ordinaire, la mesquinerie demeurent...

Conseil: fuyez les gens qui parlent ainsi. un jour où l'autre ils vous nuiront!

Le message de carpofolo est exemplaire, un cas d'école et de concision: en peu de lignes, nous avons un concentré de la mocheté mentale...

Quant aux profs...sachez qu'ils ont souvent deds élèves de ce genre! Et que tous ceux qui les critiquent essayent:

1 d'enseigner une heure dans une classe dure d'enfant de milieu modeste
2 d'enseigner une heure dans une classe d'enfants désirés de familles bourgeoise
3 d'enseigner à une classe de carpofolos

Je crois que ça devrait être obligatoire pour toute personne voulant faire partie d'une association de parents d'élèves... Aller régulièrement dans les classes, voir ce que subissent beaucoup de profs...

JE rappelle que toute l'histoire Carpofolo vient de ma transmission d'infotrmations sur le Tibet ancien (voir ce qui précède). Et que deux ou trois autres personnes ont réagi ainsi...

On dirait le procès Kravchenko, lorsqu'on a vilipendé ce malheureux parce qu'il avait osé révéler ce qui arrivait vraiment dans l'U.R.S.S communiste...

JE compte reparler de carpofolo, analyser encore son message: quand on en tient un comme ça, bien gras, bien beauf, bien venimeux, on ne le lâche pas! Ce message est exemplaire, presque trop beau pour être vrai!

Patrice Houzeau devrait faire faire une analyse du texte de Carpofolo dans ses classes! JE crois qu'on tien l'exemple parfait de la nullité.