30 septembre 2005

l'homme qui voulut êtremoi (inédit)

Orlando de Rudder Extrait de L'homme qui voulut être moi (inédit) Premier chapitre. Le pistolet masqué. Chacun est sa légende… Même ceux échoués dans le salaire et la routine ou les épaves sur le plastique rouge du métro avec les yeux qui tombent et les chevilles violettes. Chacun est sa légende. Sa petite histoire. Unique. Intense. Freddy Woets, La Doublure lumière, 1998. J’attaque la banque. Moi ! un Professeur de Lettres Classiques ! Je braque la succursale au coin de la rue Traversière et de l’avenue... [Lire la suite]
Posté par ruru à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2005

Très hennuyer...

Pluie d’Automne en saison. Ciel de cuivre ; l’automne, âge de liberté, flou heureux ! Valenciennes se souvient du Hainaut de jadis… Novembre effraie les riches, tue déjà quelques pauvres. Le travailleur demeure exclusivement désuet. Ca chôme sec. Jé nin d’liards, mi… Qui vend sa misère en profite encore. L’autre, hors-peuple au sourire entendu, raille avec sincérité. Accent de Cafougnette au rouchi grasseyant : Monsieur de J’sé nin ké Seigneur de Ki sé m’n’homme ?, Ah ! c’est vrai qu’il se marre ! Comme pas deux ! Comme pas Dieu... [Lire la suite]
Posté par ruru à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2005

Végétarisme cannibale (enfin presque).

Le Hufu.Du sacré en toc! Nous vivons à l’époque des ersatz, du faux, de l’imitation. Et des régimes étranges. Il y a eu les folies crues du Docteur Bircher (dont l’institut imbécile à cependant inspiré Thoms Mann pour La Montagne Magique), l’invraisemblables abbé Kneipp et les subtilités végéttariennes dont on veut ignorer qu’elles proviennent des traditions les plus cruelles, meurtrières et misogybes qui soient. Mais personne ne célèbre à part Martin Monestier et, jadis Michel Journiac (qui fabriquait du boudin avec son propre... [Lire la suite]
Posté par ruru à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2005

Posté par ruru à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2005

Asperges à la Fontenelle

Quelque chose, chez Fontenelle (1657-1757) , fait, déjà penser à Voltaire. Il est vrai qu’il fut le neveu de Corneille : il y a une force transmise, on ne sait comment. Fontenelle possédait, car c'est un bien, la vraie gourmandise, celle qui est friande de savoir autant que de repas: Comme je n'ai pas prétendu faire un système en l'air, et qui n'eût aucun fondement, j'ai employé de vrais raisonnements de physique, et j'en ai employés autant qu'il a été nécessaire. Mais il se trouve heureusement dans ce sujet que les idées de... [Lire la suite]
Posté par ruru à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2005

Epargne

Bonjour, voici venir le temps des moments foisonnants. Qui l’eût imaginé ? Personne ! Et pourtant : z’aviez qu’à restaurer les colères d’autrefois. Celles qui font prévoir. Elles poussent à épargner comme les sous de la caisse. Ainsi, on se fout la paix, sacrebleu. Néanmoins, c’est parfois distrayant, de penser en avant : tronche à l’air, c’est plus dur. La nudité d’esprit ressemble à du gâchis. Du silence ! Qui sera donc l’otage d’une seule de ses idées ? Billet d’où. D’amour mal averti en guise de lieu-dit, d’une passion féale... [Lire la suite]
Posté par ruru à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2005

invectives religieuses au XVIe.s.

Actes et paroles : invectives religieuses au XVIe.s. Note de lecture : Claude Postel, Traité des Invectives, Les Belles Lettres, Paris. 512 pages. 25 €. Renaissance, langage et langue : c’est à partir d’une relecture de la Bible et de ses traductions en langue vulgaire que la Réforme a commencé. C’est d’abord en latin que les catholiques polémiquèrent contre les protestants. Ces derniers devinrent « populaires » en ce sens qu’ils s’adressaient aussi au peuple dans son langage, par érudits interposés. La nouvelle foi fut celle... [Lire la suite]
Posté par ruru à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2005

Goûts

Voici une réflexion que j'ai déjà envoyée dans un forum, sur le web (DIXIT) .Je pense qu'elle peut permettre d'avancer à propos de la culture gustative, mais aussi en ce qui concerne la serendipité. Manger un plat, un gâteau, une friandise n'est pas seulement une expérience gustative. Ca fait penser à "autre chose"... Et cet "autre chose", quel qu'il soit, m'intéresse! Voici donc: Mon père était chroniqueur gastronomique. On ne se rend pas compte que, dans ce métier, il n'est pas question de dire "j'aime pas les épinards" ou "j'aime... [Lire la suite]
Posté par ruru à 19:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 septembre 2005

Saussure: le mot manquant!

Saussure et le mystère du mot manquant. L’harmonie règne depuis trois siècles dans cette belle propriété de la Tertasse, près de Genève. Là, des générations de Saussure ont célébré l’amour du savoir, l’aventure de la connaissance. Là s’éparpillent les souvenirs montagnards d’Horace-Benedict de Saussure qui gravit le Mont-Blanc, comme les instruments du cabinet de physique du très savant Raymond de Saussure. Dynastie d’assoiffés de science, les membres de cette illustre famille s’illustrèrent, depuis belle lurette dans la conquête... [Lire la suite]
Posté par ruru à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 septembre 2005

Mode d'emploi

Lu sur un distributeur automatique de préservatifs: "Introduisez votre pièce. Appuyez sur le bouton. Tirez à fond"
Posté par ruru à 17:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]